Les activités principales du club sont d’une part les réunions et d’autre part les observations.

Réunions :

Deux réunions par mois, le mercredi, au siège de l’Association.

Lors de la première, l’un des adhérents présente à l’assemblée un sujet de son choix à l’aide du ou des supports suivants : documentation papier, tableau, ordinateur, datashow, diapositives, cassettes vidéo, etc

La deuxième est plutôt d’ordre « pratique » :
S’il fait beau : on observe !!!
Par mauvais temps, on discute technique, réglage d’instrument, connaissance du ciel, procédure de mise en station d’un télescope, découverte des différents accessoires utiles à l’astronome amateur, questions diverses…

Des groupes de travail de 5 ou 6 personnes peuvent être formés en vue d’organiser minutieusement certains grands rendez-vous (Nuit des Etoiles, soirées écoles..) ou bien dans le cadre d’une activité spécifique n’impliquant pas tout le Club (astrophoto, construction, etc).

Observations:

L’observation du ciel représente pour la plupart des adhérents « l’essentiel », le moteur de leur passion. Les frissons ressentis lorsque l’on observe les merveilles du ciel dans un instrument sont indescriptibles et c’est sans doute la raison pour laquelle on a envie de faire partager ces images magnifiques que peu de gens finalement contemplent ne serait-ce qu’une fois dans leur vie…

L’oeil à l’oculaire, tous les tracas de la vie quotidienne disparaissent, on fait face à la création, aux mystères de l’Univers et nombre de questions nouvelles se font jour.

Selon les goûts et le caractère, l’approche peut être purement contemplative, poétique… ou bien la vision de champs stellaires à fort grossissement peut être le déclic pour une démarche plus scientifique…

Quoi qu’il en soit, si vous pouvez vous contenter des images vues dans les livres, alors n’allez pas vous « embêter » avec un télescope !

Mais pour l’astronome amateur qui privilégie le « visuel », la plus belle des images sera celle qu’il verra dans son instrument, en direct, pour de « vrai », et même si elle n’est pas aussi colorée et détaillée qu’une photo prise par Hubble, c’est celle qu’il gardera dans sa tête…

Peu de gens en vérité se doutent des merveilles qui sont accessibles avec une simple lunette d’initiation, et c’est un plaisir à chaque soirée publique que d’entendre les gens s’étonner : « Mais je ne pensais pas qu’on pouvait si bien voir les anneaux de Saturne avec un instrument de cette taille !!! »

En complément des observations, l’apprentissage du ciel (ou si vous préférez : la connaissance des constellations) est aussi un passage obligé et néanmoins passionnant pour l’astronome désireux de débusquer dans le fourmillement d’étoiles de notre voûte céleste les nébuleuses ou autres galaxies repérées sur une carte du ciel.

Quelques membres du club qui connaissent le ciel presque « comme leur poche » se chargent de cet apprentissage.

Astrophotographie:

L’astrophotographie regroupe des personnes passionnées à la fois par l’astronomie et par la photographie. Elle permet avant tout au passionné de fixer sur le papier ce qu’il a vu de ses propres yeux dans l’oculaire, de garder un souvenir de ses propres observations. Cette discipline à part entière a connu ces dernières années d’importantes évolutions avec l’utilisation du numérique. Comme pour la photographie classique, le numérique a véritablement détrôné l’argentique dans l’astrophotographie avec l’utilisation des webcams, des caméras CCD et des APN.

AstroJupiter